boîte blanche

bannière soin

Ce qui compte le plus, c’est le savoir-faire pour aller mieux, toi-moi-nous, tout.es ensemble. Face au trouble, à la douleur, à la maladie, à l’incapacité, à l’échec, il n’est vraiment pas facile de s’en sortir ni de s’entre-aider. Les pensées positives ne suffisent largement pas.

En revanche, les mots et les dessins soignent aussi. J’espère que ceux-là vous feront du bien.

IMG_8359

wer-bist-du_1


Voir aussi : Thérapie cognitive et comportementale

Some websites and apps for selfcare (from queer & poc communities) : Aloe club ; Rest for resistance ; Lovelight


Prendre soin les un.es…

 

 

…des autr.es

 

 


Prendre soin des autres sans validisme,

c’est souvent pas très facile. Peut-être ce zine à colorier peut-il nous aider à nous entraider ?

escargot


Apprendre à renoncer… seulement quand il faut

 

 


Quelques pas vers le rétablissement

 

 

Un diagnostic n’est pas un destin…
et pour se rétablir, il n’est pas nécessaire de guérir :

cover

Depuis peu, je suis une nouvelle hypothèse pour soigner mes migraines : l’histaminose ou intolérance à l’histamine. Je vous encourage à tenter la démarche, surtout si vous avez déjà fait un lien entre certaines crises de migraines et vos allergies. J’explique ma démarche et mes recettes dans ce blog.


Prendre soin, de soi et des autres, c’est fondamental ; une condition nécessaire pour avancer. On peut puiser des forces dans la boîte verte pour se faciliter la tâche. La condition suffisante qui lui manque, c’est dans la boîte pourpre qu’on continue à la chercher.

boite-noire_2 boite-blanche_2 boite-verte_2 boite-pourpre_2 boite-bleue_2