Rouge

* period negativity *

C’est tombé comme
un petit morceau de gelée
pas plus gros qu’une phalange
gelée de mûres
dans un jus de fruit rouges
tâche sombre et brillante
éclatante sur la faïence blanche.
Encore une fois
une fois de plus
une fois de trop
toutes les fois sont de trop

J’ai jamais demandé
je n’ai jamais voulu
les avoir
ces petits bouts de soi
qui se détachent
incroyablement doux
c’est épuisant
épuisant de symptômes
être le jouet
ballotté et malmené
des hormones
pics de douleurs et
SPM de merde
je n’ai aucun usage
pour cet utérus
aucun besoin
du sang qui coule
pour me rassurer
sur rien

Je préfère ne pas les avoir
pour ne pas subir
ce que je n’ai pas demandé
je les ai neutralisées
avec des hormones
en continu
tous les jours pareil
sans variation
bilan sanguin d’un enfant
prépubère
le bonheur
le soulagement
vous me dites
la pilule c’est pas bien
c’est chimique
c’est artificiel
ça change ton corps
c’est pas naturel
je vous répond
c’est exactement ça
que je veux
neutraliser les hormones
qui se jouent de moi

Parfois
les saignements
reviennent
un peu beaucoup
à la folie pas du tout
personne ne sait
pourquoi
ça revient comme ça veut
les excipients paraît-il
le choc des moments  rupture
fleuve
hémorragies émotionnelles
hémorragies fonctionnelles
inexplicables

De toute façon
je n’avais pas envie de
« être une femme »
le sang
n’est pas une femme
l’utérus
n’est pas une femme
tout ça
ne m’intéresse pas
mon utérus me dérange
il me trouble
il me fait travailler
alors que je veux être tranquille
alors que j’aurais préféré
qu’il n’ait jamais
existé
je ne voulais pas de hanches non plus
ni lire « Mademoiselle »
devant mon prénom
ni faire face au champ
obligatoire Madame ou Monsieur
personne n’est censé faire une différence
mais tout le monde semble
avoir besoin de savoir
s’arroger le droit de demander
Madame ou Monsieur ?
et pourtant, c’est scientifique
mon bilan hormonal est clair
neutre neutre neutre comme le pH
le sang qui coule
ne me relie à rien
ne me fait appartenir à rien
n’a aucune signification
autre que
l’étrangeté de mon corps
et du travail en plus

C’est une si jolie couleur
dans l’eau de rinçage
mais personne ne m’a demandé
moi je préfèrerais qu’elles ne reviennent plus.